Deux bébés maliens nés à Sévaré (à 600 km au nord de Bamako) ont été baptisés "Damien Boiteux", du nom du pilote d'hélicoptère de 41 ans mort en opération au Mali, le 11 janvier dernier. Pour le maire de Sévaré, il s'agit là d'une tradition malienne : les parents souhaitent "saluer la bravoure du lieutenant Boiteux", qui a permis de stopper la colonne djihadiste en route vers Sévaré la semaine dernière. Damien Boiteux Traoré et Damien Boiteux Dicko seront baptisés ce vendredi, sous le portrait du militaire français défunt.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.