[scald=73479:sdl_editor_representation]BRUXELLES (Reuters) - Plusieurs hommes ont lancé des explosifs mardi dans le centre de Liège, faisant au moins deux morts dont l'un des agresseurs, et une quinzaine de blessés, rapporte l'agence de presse Belga, qui évoque deux agresseurs.

Ils ont pris pour cible un arrêt de bus de la place Saint-Lambert et ont lancé plusieurs engins explosifs.

D'après le quotidien Le Soir, trois individus auraient lancé des grenades et tiré sur la foule.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès des autorités policières et judiciaires.

La compagnie de transport public TEC a indiqué pour sa part que ses bus n'étaient plus autorisés à entrer dans le centre de la ville.

Des blessés ont été pris en charge dans un musée voisin. "Il y a des blessés, mais ne me demandez pas s'il y en cinq, sept, huit ou neuf, je ne sais pas", a confié le directeur de ce musée, l'Archéoforum, Jean-Jacques Messiaen.

Liège est située à 90 km à l'est de Bruxelles.

Robert-Jan Bartunek; Marine Pennetier et Henri-Pierre André pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.