Après la confirmation de l'existence d'un pacte de désistement réciproque entre DSK et Martine Aubry, cette dernière a tenu à répondre à ceux qui estiment que sa candidature n'est due qu'à l'empêchement de l'ancien patron du FMI.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.