La Dame de Rangoun est attendue aujourd'hui à Paris. Elle sera reçue en fin d'après-midi par le président François Hollande, avec un message : il faut consolider la transition démocratique en Birmanie qui reste encore fragile. Christian Chesnot

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.