Le cancer colo-rectal est responsable de 17.000 morts par an. Un test mis au point par une équipe de Toulouse dont les travaux sont publiés par la revue "Cancer Prévention Research" pourrait permettre de le détecter plus rapidement.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.