Le premier ministre a fait comprendre aux patrons réunis à Jouy-en-Josas pour l'université d'été du Medef qu'il était préoccupé par la crise économique, un sujet récurrent qui n'a pas vraiment convaincu les chefs d'entreprise. Marion l'Hour.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.