Le Premier Ministre se trouve désormais à la tête d'une majorité confortable à l'Assemblée Nationale. Il s'en félicite tout en reconnaissant la difficulté des tâches qui l'attendent.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.