ayrault met en garde l'ump avant la manif contre le mariage gay
ayrault met en garde l'ump avant la manif contre le mariage gay © reuters

Le PS et le PCF l'appelant à prononcer la dissolution des groupes d'extrême droite mis en cause ces derniers mois, Jean-Marc Ayrault a rappelé au Sénat avoir demandé aux ministres de l'Intérieur et de la Justice d'étudier la question.

Lors des questions d'actualité au Sénat, Jean-Marc Ayrault a ainsi déclaré:

J'ai demandé au ministre de l'Intérieur, j'ai demandé à la Garde des sceaux d'étudier toutes les possibilités qui permettront de tailler en pièces, en quelque sorte, de façon démocratique, sur la base du droit, ces mouvements d'inspiration fasciste et néo-nazie et qui font tort à la République.

Le leader des JNR Serge Ayoub a démenti toute implication de son groupe et a accusé les militants d'extrême gauche d'être à l'origine de l'altercation.

Serge Ayoub a ainsi déclaré:

C'est absolument faux, ce n'est en aucun cas des membres de Jeunesses nationalistes révolutionnaires qui sont impliqués dans ce malheur.

Ecoutez la réaction de Serge Ayoub

Le Front national a de son côté rejeté tout amalgame entre les agresseurs et le parti, sa présidente, Marine Le Pen, dénonçant un acte "épouvantable".

Marine Le Pen a déclaré sur RTL

Ces actes sont inadmissibles, le Front national n'a aucun rapport ni de près ni de loin avec cette agression. S'il est démontré que ces groupements donnent des instructions de violence à leurs membres, alors oui effectivement la mesure peut être envisagée

Manuel Valls s'est pour sa part gardé d'établir un lien entre l'agression et les actions violentes menées par certains opposants au mariage homosexuel.

Le ministre de l'Intérieur a ainsi déclaré:

Je me méfie des amalgames, j'en appelle au rassemblement et à la sérénité

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.