Le président syrien s'est exprimé sur la chaîne américaine ABC News. Il assure que dans son pays, ce sont les soldats qui meurent et qu'"aucun gouvernement au monde ne tue son propre peuple".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.