"Je ne suis pas une marrionnette" affirme Bachar Al Assad dans une interview accordée à une télévison russe. Le président syrien affirme qu'il veut "vivre et mourir" dans son pays. Marc Crépin.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.