Jean-Marc Ayrault a proposé de baisser les prix à la pompe temporairement pour faire face à l'augmentation du litre des carburants. Selon l'Ufip, le coût est estimé à 125 millions d'euros par trimestre pour chaque centime accordé au consommateur. Christophe Vincent.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.