PARIS, 29 mai (Reuters) - La gauche parlementaire serait en tête du premier tour des élections législatives avec un score cumulé de 45% s'il avait lieu dimanche prochain, l'UMP et ses alliés étant crédités de 35% des intentions de vote, selon un baromètre Ipsos-Logica Business Consulting pour France Télévisions, Radio France et Le Monde.

"Le rapport de forces est favorable à la gauche. Mais la victoire s'annonce d'une ampleur mesurée. C'est tout sauf une déferlante. On ne se dirige pas vers une majorité absolue du PS", note Brice Teinturier, directeur général délégué d'Ipsos.

Le Parti socialiste et ses alliés (Parti radical de gauche, Mouvement républicain et citoyen, divers gauche) recueilleraient 31%. Le Front de gauche est crédité de 8% des intentions de vote, Europe Ecologie-Les Verts (EELV) de 6%, l'extrême gauchede 1,5%.

Certes, le PS l'emporterait, mais le Parti Socialistesne serait pas forcément majoritaire à lui tout seul, ce qui veut dire qu'il lui faudra composer avec le reste de la gauche, les écologistes et Front de Gauche

Jean-François Doridot, directeur général d'Ipsos Public Affairs

4 min

13h =D= Invité sondages

L'analyse de Jean-François Achilli

1 min

Le grand journal de 8h - achilli

Le Front national obtiendrait 15%, le Mouvement Démocrate (MoDem) 2%, et les candidats divers 1,5%. Douze pour cent des personnes interrogées ne se prononcent pas.

Cinquante six pour cent des personnes interrogées ne souhaitent pas de cohabitation.Cette étude a été réalisée par téléphone les 25 et 26 mai 2012 auprès d'un échantillon de 962 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus selon la méthodedes quotas.

__

Le journal de campagne de Jean-François Achilli : en campagne, le gouvernement se fait discret

2 min

Journal de campagne

(Sophie Louet) REUTERS

Consulter le baromètre >

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.