Tony Parker et Boris Diaw lors de l'EuroBasket 2015 en France
Tony Parker et Boris Diaw lors de l'EuroBasket 2015 en France © REUTERS/Benoit Tessier

Tous les amateurs de basket sont tournés vers les États-Unis. La nouvelle saison de NBA s'ouvre cette nuit, une saison très "frenchie" puisque cette année ils seront onze tricolores à évoluer outre-Atlantique

Trois rencontres pour cette première soirée. Le champion en titre, Golden State, reçoit la Nouvelle-Orléans du français Alexis Ajinça . Et les Cavaliers de LeBron James se déplacent sur le parquet des Bulls de Joakim Noah , à Chicago. Deux français déjà de retour en cette soirée de reprise.

La France qui est toujours la première légion étrangère de NBA, hors Etats-Unis et Canada, les deux pays résidents.

Tony Parker etBoris Diaw n'ont pas changé d'adresse pendant l'été, et ils ont bien fait. Avec le recrutement du joueur le plus courtisé de l'intersaison, LaMarcus Aldridge, les Spurs de San Antonio sont présentés comme les favoris.

Nicolas Batum lui, a fait ses cartons : adieu Portland, bonjour Charlotte et la franchise des Hornets de Michael Jordan. L'ailier des Bleus joue gros, car il entre dans la dernière année de son contrat. Tout comme Joakim Noah. A 30 ans, le pivot va débuter sur le banc des Bulls de Chicago.

Son remplaçant chez les Bleus, Rudy Gobert , lui, est annoncé comme le futur grand défenseur de NBA. après avoir été la révélation de l'Eurobasket.

Symboles de la génération 92 avec Rudy Gobert, Joffrey Lauvergne etEvan Fournier doivent passer un palier, cette saison, respectivement avec les Denver Nuggets et les Orlando Magic. Alexis Ajinça, lui, a prolongé pour quatre ans avec la Nouvelle Orléans. Kévin Séraphin a pris la direction de New York etIan Mahinmi va intégrer le cinq majeur des Indiana Pacers. Enfin le nouveau visage français de NBA, c'est celui de Damien Inglis : le jeune ailier de 20 ans va faire ses grands débuts la nuit prochaine avec les Bucks de Milwaukee.

Une saison décisive pour Tony Parker

C'est peut-être la saison la plus importante de sa carrière, et Tony Parker ne s'en cache pas. Déjà, parce qu'il peut sérieusement espérer remporter une cinquième bague de champion NBA avec les Spurs de San Antonio.

Mais surtout parce qu'à l'issue de cette saison en club, TIPI participera à sa dernière campagne estivale avec l'Equipe de France pour le tournoi de qualification olympique, étape obligatoire avant les Jeux de Rio, au mois d'août où il espère remporter une ultime médaille internationale. Et pour cela, Tony Parker veut prendre exemple sur Pau Gasol, l'espagnol, bourreau des Bleus en demi-finale de l'Euro.

Tony Parker

A 33 ans, la clé pour Tony Parker, c'est surtout de rester en bonne santé, ne pas revivre une saison galère, comme l'an dernier, perturbée par une cascade de blessures et notamment des douleurs persistantes aux ischio-jambiers qui lui ont fait manquer 14 matchs l'hiver dernier.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.