Le candidat du Modem, François Bayrou, a prôné aujourd'hui une remise à plat du système de financement des campagnes présidentielles. Pour éviter les dérives, le centriste propose l'interdiction pure et simple des dons privés aux partis politique.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.