Le candidat du Modem, François Bayrou, a prôné aujourd'hui une remise à plat du système de financement des campagnes présidentielles. Pour éviter les dérives, le centriste propose l'interdiction pure et simple des dons privés aux partis politique.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.