Les suppressions d'emploi sont dues à la crise pour beaucoup d'établissements mais d'autres licencient malgré des profits impressionnants

L'analyse de Régis Lachaud

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.