Le 25 septembre 2005, la journaliste libanaise May Chidiac est victime d'une tentative d'assassinat. Les auteurs de l'attentat dont elle a été victime n'ont toujours pas été retrouvés. Mais ses prises de positions anti-syriennes dans l'émission qu'elle animait laissent penser que certains avaient intérêt à la faire taire. Son cas fait partie de ceux que doit examiner le Tribunal spécial pour le Liban chargé de juger les assassins de Rafic Hariri et d'autres personnalités visées par des attentats politiques au Liban.

  • Aujourd'hui, May Chidiac ne peut se déplacer qu'en chaise roulante ou à l'aide d'une canne. Elle répond aux questions de Valérie Crova

{% flash %}

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.