Trois explosions simultanées font au moins 21 morts et 141 blessés le 13 juillet 2011 à Bombay au cours de l'attentat le plus meurtrier dans la capitale financière de l'Inde depuis les sanglantes attaques d'un groupe islamiste en 2008. Les bombes déclenchées par un minuteur ont explosé dans un intervalle de 15 minutes en fin de journée, peu avant 19h. Les attentats n'ont pas été revendiqués mais les soupçons se portent sur deux groupes islamistes pakistanais qui ont déjà frappé en Inde ces dernières années.

  • Niha Atikha était présente au moment de l'explosion et raconte à Sébastien Farcis le choc mêlé à l'acceptation fataliste.

{% flash %}

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.