Un diplomate américain expulsé de Russie pour espionnage
Un diplomate américain expulsé de Russie pour espionnage © Maxppp / Geoff Caddick

L'histoire rappelle les heures les moins chaudes de la Guerre froide : un diplomate américain a été déclaré "persona non grata" par les autorités russes. Il aurait tenté de recruter un agent secret russe pour le compte de la CIA.

Les autorités russes ont déclaré "persona non grata" mardi un diplomate américain arrêté lundi. Il est accusé d'avoir tenté de recruter un agent des services de renseignement russes pour le compte de la CIA. Les Russes lui ont ordonné de quitter le pays. "De tels actes de provocation dans l'esprit de la Guerre froide ne favoriseront en rien le renforcement de la confiance mutuelle", a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

L'espion qui me recrutait

L'ambassadeur des Etats-Unis à Moscou, Michael McFaul, ancien conseiller du président Barack Obama, avait auparavant été convoqué au ministère pour s'expliquer.

Les explications à Moscou de Caroline Larson.

Selon les services de sécurité russe (FSB), Ryan Flogle, troisième secrétaire à l'ambassade, a été arrêté en possession d'une grosse somme d'argent liquide et d'instructions destinées à l'agent russe qu'il tentait de recruter. Il avait sur lui du matériel technique ultraperfectionné et des déguisements. Il a passé la nuit en détention avant d'être remis aux autorités américaines mardi, a précisé le FSB. Cette expulsion risque de compliquer les tentatives de rapprochement entre Moscou et Washington, dont les relations diplomatiques sont particulièrement tendues depuis les sanctions adoptées le mois dernier par les Etats-Unis contre des responsables russes soupçonnés d'atteintes aux droits de l'homme, dans le cadre de la "loi Magnitski". Les deux pays ont évoqué un renforcement de leur coopération sécuritaire après les attentats de Boston, dont les deux principaux suspects étaient d'origine russo-tchétchène.
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.