Il y a des moments, comme cela, ou la communication politique laisse plutôt songeur. Prenez par exemple les déclarations de Jean François Copé et Christine Lagarde le week-end dernier, pour préparer l'opinion a la disparition du bouclier fiscal. Tous les deux ont déclamé la main sur le coeur, que le bouclier pourrait disparaître dans le cadre d 'une nécessaire harmonisation fiscale avec l'Allemagne. Pourquoi pas? L'idée n'est pas saugrenue. Sauf que tous les deux ont tendance à vouloir nous faire passer pour des benêts, ou alors ils n'ont plus de mémoire.... En effet, depuis deux ans, l'UMP a toujours avancé comme argument imparable, que le bouclier fiscal existait en Allemagne, et que par conséquent, il était normal qu'il y en ait un en France. " on ne peut pas vouloir faire l'Europe et refuser le bouclier fiscal que l'Allemagne a inscrit dans sa constitution" déclarait ainsi Nicolas Sarkozy en 2009....Un argument totalement faux puisqu'il n'y a jamais eu de bouclier fiscal inscrit dans la constitution allemande! Allez, aujourd'hui,on distribuera seulement à nos compères un bonnet d'âne et quelques minutes au piquet, les mains dans le dos, pour avoir dit de grosse bêtise... Mais attention, à trop mentir, les électeurs finissent par de plus vous croire et ils vous renvoient de l'école....

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.