Le quotidien est provisoirement sauvé. La direction a obtenu aujourd'hui du tribunal de commerce que le journal bénéficie pour quatre mois renouvelables, de la procédure dite de sauvegarde.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.