Au deuxième jour de son procès, l'homme qui a tué 77 personnes en juillet en Norvège a expliqué avoir agi "en situation d'urgence pour défendre les Norvégiens de souche". Il demande en conséquence à être acquitté.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.