Plus de 100.000 foyers privés d'électricité, le trafic ferroviaire interrompue entre Rennes et Brest, et un mort, un octogénaire qui se trouvait sur un paquebot navigant au large des côtés. Les intempéries ont à nouveau durement frappé la Bretagne.

L'homme se trouvait à bord d'un paquebot et a succombé après une chute. Une femme, sur le même bateau, a elle été évacuée par hélicoptère après avoir elle aussi fait une chute. Pour les secours, c'est évidemment la tempête qui a provoqué les deux accidents.

Une tempête qui frappe une nouvelle fois durement les quatre départements bretons. Ils sont tous en vigilance orange ce soir, pour des vents violents, des inondations et des risques de submersion par les vagues impressionnantes qui l'accompagne. La Manche est également concernée.

Alerte orange maintenue sur les départements bretons
Alerte orange maintenue sur les départements bretons © Météo France

Du côté des trains, la SNCF a préféré interrompre tout trafic entre Rennes et Brest vers 19h. Aucun train ne devait circuler à travers la Bretagne en raison des risques importants d'accidents.

"Nous préférons que les trains soient arrêtés en gare plutôt que d'être bloqués sur la voie entre deux gares" expliquent le responsable de la communication local du groupe. On a en effet souvent vu des arbres tomber sur les voies dans l'après-midi.

Pas moyen d'échapper à la tempête, même à l'abri chez soi : au plus fort des intempéries, 100.000 foyers se sont retrouvés privés d'électricité dans les quatre départements bretons. Dont 90.000 uniquement dans le Finistère et les Côtes d'Armor.

La tempête doit se poursuivre toute la nuit avec des vents allant jusqu'à 120 km/h, et jusqu'à 140 km/h sur les côtes les plus exposées. Le tout combiné à des coefficients de marée assez importants (un peu plus de 80).

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.