Un rail
Un rail © Sebastien JARRY/MAXPPP / Sebastien JARRY/MAXPPP

"Un état de délabrement jamais vu ailleurs" : le rapport des experts sur l'accident de train de Bretigny-sur-Orge est accablant pour la SNCF. Le procureur d'Evry doit en dévoiler les détails lundi. Dès hier soir, France info a pu se procurer ce rapport.

La SNCF et Réseau de ferré de France contestent tout "délabrement" du réseau ferroviaire à Brétigny-sur-Orge, où s'est produite l'an dernier un grave accident, rejetant ainsi les conclusions d'experts judiciaires publiées dans la presse. Un train Intercités transportant 385 passagers avait déraillé le 12 juillet 2013 à son entrée à vive allure dans cette gare de l'Essonne, en banlieue parisienne. L'accident avait fait sept morts et une trentaine de blessés.

Depuis ce 12 juillet 2013, les victimes demandent que la lumière soit faite sur les causes de ce drame. Stéphane Gicquel dirige l'association de victimes de l'accident, il est sous le choc :

Un choc de découvrir l'ampleur des problèmes de maintenance pointés par les experts.

Que trouve-t-on dans le rapport ?

Deux ingénieurs experts estiment, sur la base d'examens métallurgiques, qu'il ne s'agit pas d'un acte de malveillance mais d'un processus de désagrégation matérielle qui s'est "étalé sur plusieurs mois". Les deux experts font état de plus de 200 anomalies, dont la plupart étaient "connues de la SNCF ou de ses agents" sans pour autant qu'il y soit remédié de façon adéquate. Conclusion : la rupture cause du déraillement est due à des "dommages relevant de la qualité et de la maintenance".

D'autres gares sont pointées par ce rapport comme celle de Noisy-le-Sec, un reportage de Mathilde Lemaire :

Brétigny : rapport d'expertise juin 2014 publié par France_Info.fr

Dans un communiqué commun, la SNCF et Réseau ferré de France (RFF), l'exploitant des réseaux ferroviaires français, "contestent formellement tout 'état de délabrement' du réseau à Brétigny comme ailleurs".

La compagnie ferroviaire conteste. Son directeur de la communication, Patrick Ropert :

Je veux dénoncer tout état de délabrement à Brétigny comme ailleurs.

Le communiqué de presse commun SNCF-RFF publié par France_Info.fr

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.