Outre les 20 milliards d'impôts supplémentaires prévus pour l'an prochain, le gouvernement doit aussi se serrer la ceinture : 10 milliards d'économies prévus. La Défense est le ministère le plus touché : 2 milliards de crédits en moins. Simon Tivolle.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.