Le taux d'abstention pourrait atteindre 29 % au premier tour de l'élection présidentielle selon un sondage IFOP. Pour la sociologue Céline Braconnier, de nombreux d'électeurs seraient septiques sur le réalisme des programmes proposés par les candidats.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.