Vue Ségolène à son QG de campagne, il y a quelques jours. Pas de policiers, pas de service d'ordre, c'est quasiment elle qui ouvre la porte. Deux heures de discussion. Le lendemain, Sarko à i-télé pendant que je fais "Y'a pas que le CAC". Trois cars de CRS sur le boulevard, deux voitures banalisées, chiens et leurs maîtres. La télé passée au peigne fin. Ma voiture (je me gare devant la télé) immédiatement identifiée. Ambiance police. Post-scriptum: avant-hier j'étais chez Voynet (chez les Verts) qui me dit que nous sommes en 1930. "Comment çà, 1930?" "La crise, le fascisme, la guerre." Coïncidence, je reçois un bouquin de F. Lenglet: "La crise des années 30 est devant nous". Personnellement je pense plutôt qu'on est en 14. Pour cette raison je relis avec jubilation les "Croix de bois." A plus. PS: Comme beaucoup de pacifistes, je suis un malade de la Grande guerre

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.