Ségolène, ce matin, à Inter... Souriante, maquillée, après un meeting à Toulouse. Quelle forme! Moi qui fus candidat aux législatives dans la X° arrondissement, je crois pouvoir dire que j'admire les hommes (femmes) politiques. Quelle santé! Quelle volonté! Et tout ça en sachant qu'on ne tiendra jamais ce que l'on promet. Je me souvient de Mitterrand à Toulouse lors de sa réelection (en fait c'était à Noé il me semble...). Charles Trenet avait chauffé la salle avec "Douce France". Tous les caciques locaux étaient là, et Tonton les félicita un à un . Tous les pros de la politique... Dans ces moments, on a envie de faire de la politique; et puis on se heurte aux "réunions", aux "synthèses" dont la langue de bois assomme. Finalement, est-ce que la meilleure démocratie ne serait pas le "tirage au sort"? Sans remise dans les urnes?

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.