Pourquoi 4 et non 3? Pour être pair. Mais le 1? Alors il n'y a pas de raison. Je suis très perturbé par la trahison de Besson, le socialiste; j'ai son livre sous les yeux, et je n'ai pas envie de l'ouvrir. Je vois sa photo dans Match, et cette "pipolisation" du personnage ajoute à ma gêne... Je m'imagine en train de trahir les gens qui m'emploient: impossible. La figure du traitre est une des plus épouvantables qui soient. Comme la politique n'est faite que de trahisons, la politique est épouvantable. C'est, vraiment, un monde à part que j'avoue ne pas comprendre, même après être passé par des élections législatives. En même temps il doit y avoir une exitation de la politique, on le sent tellement dans les yeux des candidats! L'exitation du pouvoir, sans doute. Le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument. Mais quel est le plaisir du pouvoir sinon celui de dominer? Mes faveurs vont plutôt à ceux qui choisissent de pas dominer - ou qui, comme moi, en sont génétiquement incapables. Mais peut-être est-ce un aveu de faiblesse. Post-scriptum: amis blogueurs, je me livre un peu, mais c'est pour écouter vos faiblesses et vos forces. C'était la minute du curé Maris.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.