Le sujet du coût du cancer est relancé : le comité éthique et cancer s'interroge, dans un avis, sur "le bon usage des molécules", souvent très chères. Selon lui, toute démarche visant "à quantifier la valeur d'une année de vie" doit être rejetée.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.