Remplacer les blagues historiques par des exercices ludo-éducatifs, c’est l’innovation vue du coté Carambar. La marque l'a fait savoir hier, au terme d'un suspense savamment entretenu sur le web. C’est donc la fin de 44 ans de calembours plus ou moins drôles, découverts après un déshabillage habile du caramel préféré des français.

A partir du 15 avril, ce sont des questions qu’on retrouvera à l’intérieur du papier d’emballage, du genre "Retrouvez la bonne orthographe : échalote, échallote, échalotte".

La fin d'une époque. Un véritable séisme pour les nostalgiques de l'enfance. Les fans déçus ont longuement commenté la nouvelle hier sur Twitter. Une page Facebook a été créée contre cette disparition annoncée. "Il est de notre devoir de nous opposer à un tel saccage de ce qui fait le rayonnement culturel français. Ensemble, mobilisons-nous" , peut-on lire.

L'entreprise –restée ferme comme un Carambar face à cette mobilisation– a mis en place un compte à rebours sur la page d'accueil de son site.

Reportage à la sortie d'une école parisienne signé, Sébastien Sabiron

Carambar, compte à rebours
Carambar, compte à rebours © site Carambar
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.