C'est peu dire que John Cassavetes avait une méthode de travail particulière. Improvisation, longs tournages nocturnes, demande de lâcher prise, exigeaient des acteurs un investissement personnel et émotionnel intense. Seuls des proches pouvaient l'accepter. Avec Peter Falk, Seymour Cassel, Ben Gazzara, et sa femme Gena Rowlands, l'amitié (ou l'amour) se confond avec le travail. Comment se sont-ils connus ? Retour sur de belles rencontres.

Rencontre John Cassavetes/ Gena Rowlands :

gena rowlands
gena rowlands © orly films

« Dans une salle qui jouait L’Ange bleu , sa silhouette se confondait avec celle de Marlène Dietrich ». Cassavetes aimait raconter sa rencontre avec celle qu'il allait diriger dans sept films. La même scène, racontée par Gena Rowlands : « Je suis partie de mon Wisconsin natal à 19 ans chaperonnée par ma mère, bien décidée à conquérir New York. Je me suis inscrite dans un cours de théâtre. J’étais ouvreuse dans un cinéma de quartier pour financer ces études. Un jour un homme sublime et séduisant m’a fait la cour. C’était John Cassavetes. Il voulait faire du cinéma, on ne s’est plus quittés ». Ils se sont mariés deux mois après s’être rencontrés. C’était en 1954.

Rencontre Peter Falk / John Casavetes :

Falk/Cassavetes
Falk/Cassavetes © Orly Films

« A un match de basket des Lakers, je suis allé chercher un hot dog à la mi-temps. Je ne sais plus qui a dit bonjour en premier, mais on a commencé à parler. John Cassavetes avait été au lycée avec ma première femme, Alice. Du coup on a parlé de notre jeunesse . Et je n’ai jamais eu mon hot dog ». Peter Falk au sujet de sa rencontre avec John Cassavetes.

Rencontre Ben Gazzara/ John Cassavetes :

"Le tournage de Husbands avec John Cassavetes fut pour moi comme une sortie de prison. C’était en 1968. Jeune acteur, j'avais créé de nombreuses pièces. Mon premier style de jeu à New York était basé sur l’improvisation. Plus tard, avec les séries, je me suis fait beaucoup d’argent. Mais je jouais toujours le même type dans des situations prévisibles. Là, enfin j’étais libre et pouvais me laisser aller .

ben gazzara/Cassavetes
ben gazzara/Cassavetes © Orly films

Quelques années plus tôt, lorsque nous étions jeunes acteurs à New York, avec John Cassavetes, on avait des rapports cordiaux, on se saluait, mais on était souvent en concurrence pour les même rôles. Donc nous n’étions pas vraiment amis. Un jour que je tournais dans une série TV à Los Angeles, il faisait des essais pour deux projets pour Universal. Je lui ai demandé : mais si les deux marchent, lequel feras-tu ? « Aucun des deux » m'a-t-il répondu. « Ca ne m’intéresse pas vraiment. Je ne le fais pas pour l’argent mais pour avoir de la pellicule, et une caméra parce que je vais faire un film chez moi ». C’était Faces .

Puis j’ai terminé la série, et j’ai très peu vu John. Le dernier jour du tournage, je le croise à la sortie du parking et il me lance : « He ben est-ce que ton agent t’a dit ? On va faire un film ensemble ! ». Incrédule, j’ai pensé «Connerie !», parce qu’en tant qu’acteur on entend ça tous les jours. Mais c’était assez sûr pour qu’on déjeune ensemble quelques semaines plus tard. Il me dit qu’on serait plus ou moins les vedettes de Husbands . Il partait en Europe pour jouer dans un film de gangster. Il pensait pouvoir obtenir des sous du producteur italien du film. Poli, j’ai dit, «oui bien sûr», n’y croyant toujours pas.

A ce moment-là je suis parti tourner un film de guerre Le pont de Remagen en Tchécoslovaquie avec George Segal et Robert Vaugh . Puis le jour d’août où les Russes sont entrés dans Prague, je reçois un appel de John : « Ne te fais pas tuer, j’ai l’argent, je fais le film ». Donc je suis parti à Londres, et nous avons commencé à répéter Husbands ."

Rencontre John Cassavetes/ Seymour Cassel :

Seymour Cassel
Seymour Cassel © Orly Films

C'est un peu par hasard que Seymour Cassel croise le chemin de John Cassavetes. Etudiant à American Theatre Wing et à l’Actor's Studio, il cherchait du travail. Le réalisateur lui propose d'assister au tournage de Shadows . Revenant sur le plateau tous les soirs, Seymour Cassel aide John Cassavetes à la technique et officie en tant qu'assistant-réalisateur.Il sert d'homme à tout faire , s'empare du cadre et sera bombardé distributeur !

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.