Pour le patron d'EDF sortir du nucléaire signifierait mettre un million d'emplois en péril et investir 400 milliards d'euros pour remplacer les centrales. Faux, archi-faux dit-on à Europe-écologie Les Verts Cécile Duflot au micro de Jérôme Jadot

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.