La consultation lancée sur le site internet de l'Assemblée nationale a démontré qu'une majorité de Français souhaite abandonner le changement d'heure au profit unique de l'heure d'été. Mais même si le choix est laissé aux États, la Commission européenne recommande une "coordination" entre pays voisins.

La Commission Européenne planche sur un projet de loi pour obliger les pays voisins à harmoniser leur choix entre l'heure d'été et l'heure d'hiver
La Commission Européenne planche sur un projet de loi pour obliger les pays voisins à harmoniser leur choix entre l'heure d'été et l'heure d'hiver © Maxppp / PASCAL BONNIERE

La consultation citoyenne organisée par l'Assemblée nationale à propos du changement d'heure a confirmé la volonté des Français d'en finir avec le passage à l'heure d'hiver et à l'heure d'été, ainsi que leur nette préférence pour cette dernière. 59,17% des personnes ayant répondu à l'enquête disent vouloir conserver l'heure d'été, au détriment de l'heure d'hiver qui est pourtant la plus proche du rythme du soleil.

Lors de la consultation (en anglais) sur le changement d'heure menée par la Commission européenne à l'été 2018, les participants pouvaient également se prononcer sur le choix de l'heure d'été ou de l'heure d'hiver. Là aussi, 56% des citoyens européens ont souhaité rester à l'heure d'été contre 32% pour l'heure d'hiver. 

Les pays du sud préfèrent l'heure d'été, les pays du nord choisissent l'heure d'hiver

Les plus enclins à vouloir profiter du soleil le soir sont les Portugais (79%), suivi de Chypre (73%) et de la Pologne (72%). De l'autre côté, les pays qui préféreraient le plus rester à l'heure d'hiver sont la Finlande (48%), le Danemark (46%) et les Pays-Bas (45%). Cependant, rares sont ceux ayant lancé une consultation nationale comme la France. 

Le choix entre heure d'été (en rouge) et heure d'hiver (en bleu), pays par pays.
Le choix entre heure d'été (en rouge) et heure d'hiver (en bleu), pays par pays. / Rapport de la Commission européenne

En Lituanie un sondage organisé en 2018 par l'organisme "Baltic Research" a révélé que 62% des personnes interrogées sont favorables à un passage définitif à l'heure d'été. De l'autre côté, la Finlande a organisé dès 2014 une consultation à laquelle ont participé près de 680 000 personnes, soit 12% de la population. Comme dans les résultats de la consultation européenne, c'est l'heure d'hiver qui avait été préférée.

Les pays auront le choix... de se mettre d'accord avec leurs voisins

La Commission Européenne assure qu'elle laissera les États membres décider entre l'heure d'hiver et l'heure d'été.  Cependant, elle planche aussi sur un projet de loi pour harmoniser les changements d'heure entre tous les pays, et notamment entre voisins. Difficile en effet d'imaginer que la France et l'Allemagne resteraient à l'heure d'été alors que la Belgique choisirait l'heure d'hiver.

C'est d'ailleurs pour cela que les Belges réfléchissent à organiser une consultation en partenariat avec les Pays-Bas et le Luxembourg. Le Premier ministre belge, Charles Michels, s'est dit favorable à l'heure d'été. 

À noter que les habitants de Chypre et de la Grèce se sont prononcés en majorité contre l'abolition du changement d'heure.

Les pays membres de l'UE ont jusqu'au 27 avril 2019 pour choisir, avant une éventuelle harmonisation décidée par la Commission européenne. Le dernier changement d'heure aura ensuite lieu en 2021. Pour les pays souhaitant passer à l'heure d'été le feront au mois de mars, et pour ayant fait le choix de rester à l'heure d'hiver le feront en octobre.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.