Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière
Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière © Valeria Emanuele

L'alcool est depuis 2006 la première cause de mortalité sur les routes françaises, avec près d'un tiers des tués (30,8% en 2011).

Un taux est pratiquement inchangé depuis 10 ans et bien supérieur à la Grande-Bretagne (17%) ou l'Allemagne (10%), à consommation d'alcool quasi égale.

Les 18-24 ans, représentent 9% de la population mais un quart des tués sur la route. 1.000 jeunes meurent chaque année sur la route et l'alcool intervient dans 40% des accidents mortels qui les touchent.

Le zéro gramme d'alcool au volant à l'étude pour les jeunes

L'hypothèse d'une interdiction de l'alcool au volant, notamment pour les jeunes, va être étudiée au sein du Conseil national de la sécurité routière (CNSR), Frédéric Pechenard, le délégué interministériel à la sécurité routière l’a annoncé dans une interview au JDD.

Pour Chantal Perrichon, le zéro gramme d'alcool au volant pour les jeunes est une fausse bonne idée. La présidente de la Ligue contre la violence routière demande qu’on commence déjà à faire respecter la loi existante et qu’on prene en charge très vite ceux qui ont été pris avec une alcoolémie délictuelle.

Chantal Perrichon dénonce l’influence des "lobbys d’une extrême puissance qui valorisent l’alcool".

La présidente de la Ligue contre la violence routière était l'invitée de Patrick Boyer au journal de 13h

__

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.