Un témoin aurait vu deux individus s'enfuir hier vers 1 heure du matin. Charlie Hebdo avait déjà reçu des menaces. L'enquête avance.

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.