Son visage souriant, ses dents abîmées, ses cheveux en bataille ne vous ont certainement pas échappé : Charles Ramsey est partout. Et les réseaux sociaux saluent leur nouveau héros : l'homme qui a permis la libération des trois jeunes femmes de Cleveland.

Son récit a fait le tour des télévisions, radios et .... du web :

J'ai su que quelque chose n'allait pas quand une jolie petite Blanche s'est précipitée dans les bras d'un Noir. Ou elle est clodo, ou elle a des problèmes.

Son appel à la police, le numéro 911 aux Etats-Unis, fait l'objet d'une vidéo sur Youtube :

En racontant ses exploits, ce plongeur dans un restaurant cite à plusieurs reprises le hamburger Mac Donald's qu'il était en train de manger :

Me voilà donc devant la porte avec mon Big-Mac à moitié mangé, j'essaye d'ouvrir la porte mais je ne peux pas parce qu'il a comme blindé la porte comme pour en faire une chambre de torture. Je me suis mis à donner des coups de pieds dans le bas de la porte et elle est sortie en rampant, avec son bébé.

Résultat : un tweet de la chaîne de fast-food saluant le courage des victimes, suivi d'un "Allez Charles, on va te contacter".

Mac Donald félicite Charles Ramsey
Mac Donald félicite Charles Ramsey © Radio France

Et l'épopée ne s'arrête pas là. Les phrases, devenues cultes, de Charles Ramsey ont été remixées.

La preuve sur You tube avec un clip : Dead Giveaway

L'homme d'une quarantaine d'années est aussi le chouchou de Facebook.

Avec une page dédiée :

Charles Ramsey sur Facebook
Charles Ramsey sur Facebook © Radio France

Les groupes se multiplient: "Charles Ramsey président" ou "Le McDo' gratuit à vie pour Charles Ramsey", un est créé à son nom, un tumblr rassemble ses meilleurs tirades.

A quand le film ou la webserie ?

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.