Ce n'est pas la première fois que Charlie Hebdo connaît des soucis. L'affaire des caricatures de Mahomet avait valu à l'hebdomadaire un procès dont il était sorti la tête haute. Le journal ne connaît aucun tabou au risque de s'attirer des ennuis.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.