En France, les appels au calme des imams ont été entendus. Il n'y a pas eu la moindre violence hier, jour de prière. La grande majorité des musulmans ne veut pas manifester contre les caricatures de Charlie Hebdo. Exemple à Lille, à l'heure de la prière. Cécile Bidault.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.