Atteint par la limite d'âge, Jean-Jacques Aillagon cède la présidence du Château de Versailles à l'ancienne journaliste Catherine Pégard. L'ex-ministre de la culture en conçoit une certaine amertume.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.