De retour dans son atelier de l'Est de Pékin, la star de l'avant-garde chinoise n'a pas le droit de parler à la presse ni de quitter la capitale. Une façon de museler une dissidence qui panique le régime depuis les révoltes arabes

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.