Ce militant des droits civiques s'était réfugié à l'ambassade américaine après avoir fui sa résidence au nez et à la barbe de Pekin. Au coeur d'un imbroglio diplomatique entre la Chine et les Etats-Unis, il devrait pouvoir quitter le pays prochainement.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.