L'usine Comurhex de Pierrelatte arrête sa production pendant deux mois à cause de Fukushima. Près de 600 salariés sont concernés : 370 sur le site du Tricastin et 220 à Narbonne. La raison de cet arrêt imposé : la baisse de 20% des ventes d'uranium.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.