Le fondateur du GIGN critique l'opération du Raid et s'interroge notamment sur l'absence d'utilisation du gaz lacrymogène lors de l'assaut lancé hier à Toulouse contre Mohamed Merah.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.