LONDRES (Reuters) - La police britannique a arrêté samedi quatre anciens et actuels journalistes du tabloïd Sun, appartenant au groupe de presse de Rupert Murdoch, ainsi qu'un policier, dans le cadre d'une enquête sur des versements d'argent par des journalistes à des policiers en échange d'informations.

La police a perquisitionné en outre dans les bureaux londoniens de News International, le groupe de Murdoch, dans le cadre de l'enquête sur des écoutes téléphoniques qu'auraient pratiquées des journalistes de l'hebdomadaire News of the World, que Rupert Murdoch a fermé en juillet.

Trois des employés du Sun ont été arrêtés à leur domicile, et le quatrième l'a été au moment où il se présentait à un commissariat de l'est de Londres.

La cinquième arrestation concerne un policier de 29 ans qui a été appréhendé au poste de police où il était affecté dans le centre de la capitale. Tous les cinq ont subi un interrogatoire.

Parmi les employés du Sun arrêtés figurent le chef de la rubrique Faits divers, Mike Sullivan, un ex-rédacteur en chef adjoint, Fergus Shanahan, mais aussi l'ancien directeur général Graham Dudman, aujourd'hui éditorialiste, et Chris Pharo, directeur de l'information, a-t-on déclaré à Reuters de source proche de l'enquête.

Les perquisitions dans les bureaux de News International à Wapping, dans l'est de Londres, et au domicile des personnes sous les verrous devaient se poursuivre dans l'après-midi, a déclaré la police.

Cette opération porte à 13 le nombre d'arrestations dans l'enquête selon laquelle des journalistes ont versé des dessous-de-table à des policiers en échange d'informations.

Tim Castle, Benjamin Massot pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.