L'affaire Clearstream aura empoisonné la vie politique pendant des années. Ce matin, la cour d'appel de Paris a confirmé la relaxe Dominique de Villepin, poursuivi pour "complicité de dénonciation calomnieuse".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.