PARIS (Reuters) - Coca-Cola Entreprises maintiendra ses investissements en France et restera fortement engagé sur le marché français, a affirmé jeudi soir son président pour l'Europe.

Sa filiale française avait annoncé jeudi matin sa décision de réévaluer ses investissements sur le site français des Pennes-Mirabeau, dans le sud de la France, pour protester contre la taxe sur les sodas sucrés prévue par le gouvernement dans le cadre de son programme d'austérité.

Mais Hubert Patricot, président pour l'Europe, a parlé jeudi soir sur LCI d'une "erreur de communication" alors que des députés de la majorité accusaient le groupe de chantage.

"Nous sommes une entreprise responsable, nous continuerons à investir en France", a-t-il dit.

Gérard Bon, édité par Gwénaëlle Barzic

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.