Le plasticien Pascale Marthine Tayou , d'origine camerounaise, installé aujourd'hui en Belgique, procède dans ses créations par séries, assemblages, profusions. Ses œuvres, ses installations - dont beaucoup créées pour l'exposition - sont composées d'objets, de matériaux glanés un peu partout, sur les marchés africains et européens. Leur point commun est d'appartenir à l'imaginaire intime de l'artiste et d'y faire corps. Troncs d'arbres, cages à oiseaux, cabanes en bois peint voisinent avec calebasses, plumeaux, tambours... Et encore des poupées baptisées « Pascale » en cristal sublimées par des atours de pacotille de hautes silhouettes colorées de « Flâneurs » parmi d'autres surprises...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.