Dans les images qui font la mémoire du théâtre, les actrices ont une place privilégiée tant elles suscitent d’admiration voire de fascination pour leur art et leur personne .

Elles ont de longue date inspiré les peintres, les dessinateurs et les photographes. Ils ont saisi l’instant de théâtre où l’expression de leur visage et le tracé de leur gestuelle seraient les plus intenses et les plus significatifs et en ont fait d’inoubliables souvenirs.

Le photographe Daniel Cande, au fil de ses reportages dans les salles de spectacle, a lui aussi contribué par ses portraits au musée imaginaire des actrices , avec Dominique Blanc, Isabelle Adjani, Jeanne Moreau et bien d’autres.

Dominique Blanc (Célimène) dans Le Misanthrope de Molière, mise en scène d’Antoine Vitez. Théâtre national de Chaillot, 1988 . La comédienne raconte son rôle sur France Culture dans "On commence" avec Lucien Attoun, le 19 février 1988.

Isabelle Adjani dans Mademoiselle Julie d’August Strinberg, mise en scène d’Andreas Voutsinas. Théâtre Edouard VII, 1983. La critique de Paul-Louis Mignon le 27 septembre 1983 dans Inter Treize.

Jeanne Moreau dans La Célestine de Fernando de Rojas, mise en scène d’Antoine Vitez. Avignon :Palais des Papes, 1989. Jeanne Moreau évoque son amour pour la Cour d’Honneur et pour le Festival d’Avignon.

Jane Birkin (La Comtesse) dans La Fausse suivante , mise en scène de Patrice Chéreau. Naterre-Amandiers, 1985. Extrait de la pièce.

Romane Bohringer (Miranda) dans La Tempête de William Shakespeare, mise en scène par Peter Brook. Les Taillades, 1991. Romande Bohringer revient sur cette expérience inoubliable dans Tam, tam le 28 janvier 2002 sur France Inter avec Pascale Clark.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.