Au G8 de Camp David puis au sommet de l'OTAN de Chicago, François Hollande a confirmé sa volonté de rapatrier les troupes françaises d'Afghanistan. Les soldats français ne représentent que 3% des forces armées étrangères sur place.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.