Deuxième nuit d'accalmie en Angleterre. Les quatre jours d'émeutes du week-end dernier ont provoqué le décès de cinq personnes. La justice britannique s'occupe des émeutiers et les comparutions sont parfois expéditives.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.